psycho-d

psy image

Présentation

Ce site décrit les approches d'hypnose et thérapies brèves que je pratique en à Caen ainsi que leurs domaines d'application.

PSYCHO-D Editions représente actuellement la plus grande bibliothèque francophone de support audio thérapeutiques et de développement personnel.



Programmation neuro-linguistique

Définition

Programmation neuro-linguistique » ? Quel nom bizarre ! Effectivement, la légende dit que Richard Bandler, co-fondateur de la PNL avec J. Grindler, a crée ce terme pour impressionner des forces de l'ordre qui s'inquiétaient de son activité professionnelle. De la même manière ce terme aurait été gardé, ajouté à une kyrielle d'autres termes alambiqués pour impressionner des éditeurs frileux.

Programmation : tout au long de notre vie, nous programmons des façons d'être, de penser, de se comporter en fonction de ce nous vivons, rencontrons.

Neuro : cette capacité de nous programmer repose sur nos capacités neurologiques. Cerveau, système nerveux nous permettent d'appréhender le monde extérieur, de percevoir, stocker et organiser linformation et de mettre en place telle ou telle réponse.

Linguistique : langage verbal et non-verbal reflètent cette manière de se représenter et d'appréhender le monde.
La PNL va se fonder sur ces phénomènes, à travers une exploration précise des comportements, schémas de pensée et états internes, une analyse des stratégies mises en place ou le recadrage du contenu et/ou du sens du vécu, pour aider le sujet à modifier sa palette de réponses, à évoluer ou changer sa perception.


Sophrologie

Définition

Étymologiquement, la sophrologie est l"Etude de la conscience en harmonie". Il est question plus clairement de développer la conscience humaine.

La sophrologie est une méthode d’étude et de développement de la conscience, la conscience étant ici la « connaissance immédiate que chacun possède de son existence, de ses actes et du monde extérieur ».

En élargissant la perception par l'individu des éléments physiques et psychologiques qui le définissent, le sophrologue favorise l'expression de tout son potentiel, permet d'harmoniser l'être avec son existence, d'épanouir sa personnalité dans sa globalité et de contrôler la régulation de son fonctionnement corporel et psychique.

Il est question d’épanouissement personnel, d’équilibre, de connaissance et de maîtrise de soi : en développant toutes ses potentialités, l’individu élargit son champ de conscience, c’est à dire la manière de s’appréhender et d’appréhender le monde.
Il s'agit donc de développement personnel, d'un outil existentiel à but pédagogique, thérapeutique ou prophylactique.

Le schéma corporel

L'individu est sans conteste le dénominateur commun de ces discordances, l'élément fondateur de la problématique humaine. Avant toute chose, il semble donc logique et incontournable de se pencher sur l'individu, à travers son témoin le plus crédible : la corporalité.

La sophrologie permet à l'individu de prendre conscience de sa réalité physique, sans interférences des déterminismes sociaux, familiaux ou psychologiques.

La prise de conscience en tant que réalité vécue de son schéma corporel est le chemin aussi sur qu'incontournable de la révélation d'un individu à lui-même. Le corps et le monde des sensations sont les témoins indiscutable d'une rencontre authentique.

Infos pratiques

psychologie cerveau

La démarche de coaching débute par une séance préliminaire :
- Prise de contact
- Définition de l'objectif
- Vérification de l'adéquation de l'objectif à la démarche de coaching
- Précision du type de coaching préconisé, durée du coaching, nombre de séances et intervalles de temps entre les séances (qui peuvent être réévalués, modulés à chaque étape de la démarche). Ces paramètres dépendent bien évidemment de la demande, le coaching de l'INCTB s'inscrivant toutefois dans les démarches brèves d'accompagnement.
- Discussion, explication et accord sur la proposition de coaching

Tarifs pour les particuliers

  • Séance préliminaire : 45 euros TTC
  • Séances de coaching : 60 euros TTC

Dossier psycho

Hypnose ericksonienne

Présentation

L'hypnose ericksonienne s'appuie initialement sur les travaux et l'influence importante de Milton Erickson, psychiatre du début du XXème siècle et père talentueux de la thérapie brève moderne.

Cette approche n'a absolument rien à voir avec l'hypnose de spectacle que chacun a pu observer.

Il est plus juste d'ailleurs de parler de communication ericksonienne. Le but de l’hypnose ericksonienne est de permettre au patient d'accéder à son inconscient et ses ressources dans l'optique de la résolution d'un problème. Les possibilités de cette approche sont donc en théorie illimitées.

Les vertus thérapeutiques sont également très importantes, le sujet se venant lui-même en aide, décidant de ses changements, prenant les décisions qui lui conviennent.

hypnose

L’hypnose ericksonienne est non-directive (rien n'est imposé), le sujet et ses aspirations sont bien entendu respectés. L'efficacité de la méthode serait d'ailleurs nulle dans le cas contraire.

Quelles différences entre hypnose traditionnelle et hypnose ericksonienne?

L'hypnose traditionnelle se fonde sur la suggestibilité de 30% de la population. Elle fonctionnera donc avec une personne sur trois, mais aura des effets limités dans la durée (quelques semaines) Cette démarche traditionnelle ne respecte pas l'écologie du sujet (en lui imposant des comportements, pensées, ... qui ne sont pas les siens) est peut donc avoir des effets pervers.

En hypnose ericksonienne, intégrité, libre choix sont entièrement respectés. On aide simplement la personne à trouver ses solutions, ses ressources sans dirigisme quelconque. D'ailleurs, si la personne se sentait entravée ou influencée, elle pourrait tout à fait quitter sont état d'hypnose et quitter la pièce. En hypnose ericksonienne, on ne peut imposer à quelqu'un quelque chose qu'il ne veut pas faire ou qui ne lui convient pas.

Les potentiels bienfaits du cannabidiol (CBD)

Le CBD est l'un des plus de 110 composés actifs appelés cannabinoïdes, présent naturellement dans la plante de chanvre (cannabis sativa-L). Le cannabidiol selon l’organisation mondiale de la santé ¹ « ne semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé. »

Contrairement à son acolyte, le THC, le CBD ne provoque pas d’effet planant. Ce n’est pas une drogue.

D’après une étude clinique de 2012² « le cannabidiol possède un grand nombre d'effets pharmacologiques, notamment anticonvulsivant(lutte contre les spasmes), sédatif (aide à dormir), anxiolytique, antipsychotique (à traiter les états psychotiques tel la dépression), anti-inflammatoire et neuroprotecteur, comme l'ont démontré les études cliniques et précliniques.»

depression

En bref, voici 4 effets potentiels du CBD :

Inflammation et la douleur

Au Canada, le CBD a été approuvé pour le traitement de la sclérose en plaques et de la douleur cancéreuse. Selon les auteurs d'une étude publiée dans le Journal of Experimental Medicine*, le CBD a considérablement réduit l'inflammation chronique et la douleur chez certaines souris et rats.

La dépression et l’anxiété

Selon l'Anxiety and Depression Association of America, la dépression affecte 6% et l'anxiété affecte 18% de la population aux États-Unis chaque année. Leurs recherches montrent que l'huile de CBD peut aider à résoudre ces deux problèmes.

Dans les stades avancés, le CBD peut également stimuler la mobilité et les niveaux d'énergie des patients atteints de


fleur de chanvre CBD

Rappel : avant tout prise de CBD et en particulier si vous avez déjà un traitement, il est primordial de demander l’avis de son médecin traitant.


SOURCES:
1/ Le CBD selonl'OMS : https://www.who.int/features/qa/cannabidiol/fr/
2/ étude de 2012 : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21870037/
3/* étude du Journal of Experimental Medicine : http://jem.rupress.org/content/209/6/1121